Le chameau d’Alashan (Alxa) nouveau

Le désert d’Alashan se situe au nord de la Chine, dans cette partie qu’on appelle la Mongolie intérieure. C’est un écosystème auquel est parfaitement adapté une race du chameau de Bactriane à deux bosses, le chameau d’Alashan (en mongol) ou Alxa (en chinois). C’est un animal plutôt de petite taille, surtout réputé pour la qualité de sa laine. La population cameline d’Alashan est passé de 62800 têtes en 1980 à seulement 24000 en 2009, mais depuis cette date les effectifs remontent. Ils sont de 38200 actuellement. Ce regain d’intérêt pour le chameau d’Alashan est en partie lié au développement de la filière laine de qualité pour le marché national et l’export, mais aussi pour la production de lait et viande. Il est aussi utillisé lors du festival d’Alashan pour la course. L’Institut de recherches camelines à Alashan a travaillé à la valorisation des produits laitiers et carnés du chameau non sans un certain succès. Différents produits comme les yaourts, les laits fermentés et pasteurisés, mais aussi les produits cosmétiques à base de lait de chamelle, et des pâtés à base de viande de chameau font partie désormais des produits disponibles sur le marché local en sus des écharpes et vêtements en laine de chameau.

photo B. Faye photo B. Faye
Le chameau d’Alashan
Photo B. Faye
Le chameau d’Alashan
Photo B. Faye
photo B. Faye photo B. Faye
Course de chameau au festival d’Alashan
Photo B. Faye
Les produits du chameau d’Alashan
Photo B. Faye

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
Informations légales © Copyright Cirad 2001 - camel@cirad.fr