Combien y-a-t’il de chameaux dans le monde ? nouveau

Voilà une question récurrente parce qu’en fait on connait mal l’importance du cheptel camelin dans le monde. Les seules statistiques internationales disponibles sont celles de la FAO publiées sur son site www.faostat.org. Cette base de données internationales qui compile à la fois les déclarations officielles des Etats et des estimations sur la base de recensements parfois anciens affiche un effectif mondial de près de 38 millions de têtes en 2019 (les chiffres de 2020 ne sont pas encore disponibles à cette date). A tout le moins, ce nombre apparait largement sous-estimé et ce pour au moins trois raisons principales :

(i) Beaucoup de pays ne déclarent aucun chameau bien que la population peut y être plus ou moins importante. C’est le cas bien sûr de l’ Australie qui selon les dernières estimations sérieuses disposerait d’un cheptel ensauvagé d’au moins 400,000 têtes, mais aussi des pays occidentaux. Même si la taille du cheptel peut apparaître modeste, un pays comme la France par exemple possède un troupeau d’environ un millier de têtes (cirques, zoos, parcs animaliers, particuliers), soit un effectif comparable à celui du Bahreïn qui fait partie des pays déclarants dans la base FAO. Les iles Canaries (Espagne) disposent également d’un cheptel de quelques milliers de têtes qui n’apparait pas non plus dans les statistiques internationales. Aux Etats-Unis qui connait un véritable engouement pour le lait de chamelle, on comptabiliserait environ 5000 têtes. On pourrait multiplier les exemples, y compris en Afrique où du fait de l’expansion de l’espèce liée aux changements climatiques, les troupeaux apparaissent en Ouganda, en République Centrafricaine, en Tanzanie, voire en Afrique Australe, sans qu’ils ne soient répertoriés.

(ii) Dès qu’un pays d’élevage camelin opère un recensement exhaustif du cheptel, il multiplie les chiffres par 2 ou 3 voire plus ! C’est ainsi que la population du Tchad est passée de 1,5 millions de têtes en 2014 à 6,6 millions en 2015, soit plus de 4 fois plus. Le Kenya également a doublé sa population de dromadaires entre 2011 et 2012 passant de 1,350,000 à 3,065,000 têtes. Gageons que les mêmes surprises risquent de survenir dans des grands pays camelins comme la Mauritanie, le Niger ou le Soudan.

(iii) Les déclarations des Etats sont parfois contradictoires, car selon les sources (ministère, média, statistiques nationales ou internationales), les chiffres peuvent varier du simple au double. C’est le cas de l’Arabie Saoudite dont les chiffres varient 500,000 et plus d’un million de têtes, ou de l’Ethiopie où le nombre des dromadaires varie de 1,2 millions à 3 voire 4 millions selon les sources !

Combien de chameaux dans le monde
Combien de chameaux dans le monde ?
Photos B. Faye au Kazakhstan et en Arabie saoudite

De plus, on note de nombreuses incohérences dans les données disponibles, notamment les cas résultant de changements survenus dans le statut de l’État (par exemple la sécession de l’Érythrée, l’effondrement de l’Union soviétique, où l’intégration du Sahara occidental dans l’entité Maroc). En tout état de cause, à l’exception notable de l’Inde, partout ailleurs, le cheptel camelin dans le monde est en forte augmentation, même pour le chameau de Bactriane qui a pourtant connu un fort déclin jusqu’au début des années 2000. Si la tendance actuelle se confirme, la population mondiale devrait atteindre plus de 60 millions de têtes en 2040.

Pour plus de détails on peut télécharger l’article en accès libre de B. Faye (Faye B., 2020. How many large camelids in the world? A synthetic analysis of the world camel demographic changes. Pastoralism: Res. Pol. Pract., 10, 25;
https://doi.org/10.1186/s13570-020-00176

Télécharger l'article Fichier Pdf (1.6 Mo.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
Informations légales © Copyright Cirad 2001 - camel@cirad.fr