L'anatomie interne du dromadaire

Vous trouverez dans cette nouvelle rubrique en cours de développement des données sur l'anatomie du dromadaire, le tout abondamment illustré par des photos de B. Faye.

  • Chapitre 17 : Le système endocrinien nouveau
    Les glandes secrétant des hormones et des molécules chimiques entrant directement dans le flux sanguin relèvent du système endocrinien.
  • Chapitre 16 : Le système nerveux
    Le système nerveux est un système d’organes contenant un réseau de neurones qui coordonne les actions et transmet les signaux aux différentes parties du corps.
  • Chapitre 15 : Le système lymphoïde
    Les organes du système cardio-vasculaire sont le cœur et les vaisseaux sanguins. Le cœur pompe le sang et les vaisseaux sanguins le canalisent et le font parvenir dans tout le corps.
  • Chapitre 14 : Système cardio-vasculaire
    Les organes du système cardio-vasculaire sont le cœur et les vaisseaux sanguins. Le cœur pompe le sang et les vaisseaux sanguins le canalisent et le font parvenir dans tout le corps.
  • Chapitre 13 : Le système respiratoire
    Le système respiratoire est la partie anatomique permettant l’introduction des gaz respiratoire dans l’organisme et permettant les échanges gazeux (oxygène entrant contre gaz carbonique sortant pour faire court).
  • Chapitre 12 : Le système reproducteur mâle
    Le système reproducteur sur le plan anatomique comprend chez le mâle les mêmes organes que chez les autres mammifères.
  • Chapitre 11 : L'utérus
    L'utérus de la chamelle adulte se trouve dans la cavité abdominale au niveau des 5e, 6e et de la moitié crânienne de la 7e vertèbre lombaire. Il est en position plus caudale chez la jeune femelle.
  • Chapitre 10 : Le système reproducteur femelle
    Le système reproducteur comprend un ensemble d’organes dont la finalité est la reproduction de l’espèce. Comme pour les autres mammifères, le tractus reproducteur (ou tractus génital) de la chamelle comprend les ovaires, les oviductes, l’utérus, le col de l’utérus ou cervix, et le vagin.
  • Chapitre 9 : Les uretères
    Les uretères permettent le transfert de l’urine depuis les reins jusqu’à la vessie. Le canal gauche chez le dromadaire est plus court que le droit du fait de la position des reins.
  • Chapitre 8 : Les reins
    Le rein est l’un des organes chez le dromadaire qui joue un rôle central dans la régulation hydrique et la réabsorption de nombreux métabolites et électrolytes.
  • Chapitre 7 : Le foie
    Avec un poids entre 5 et 7 kg chez le dromadaire adulte, le foie est l’organe le plus lourd de l’appareil digestif.
  • Chapitre 6 : Le gros intestin
    Le gros intestin du dromadaire est long d’environ 20 mètres est comprend également 3 parties : colon, caecum et rectum.
  • Chapitre 5 : L’intestin grêle
    L’intestin grêle du dromadaire est long d’environ 40 mètres et comprend 3 parties comme chez les autres ruminants: duodénum, jéjunum et iléon.
  • Chapitre 4 : Les estomacs
    L'estomac du chameau a plus d’1 m de long et a plusieurs fonctions.
  • Chapitre 3 : L'œsophage
    L'œsophage du dromadaire est un long tube musculeux de grande capacité qui amène le bol alimentaire mastiqué depuis le larynx jusqu’à l’estomac.
  • Chapitre 2 : Les glandes salivaires
    Le rôle des glandes salivaires est d’humidifier et de faciliter l’ingestion de la nourriture, de maintenir l’hygiène de la région buccale et de réguler la digestion dans les pré-estomacs.
  • Chapitre 1 : La cavité orale
    La cavité orale appartient à la partie supérieure du tractus digestif. En tant qu’entrée du canal alimentaire, elle comprend les organes externes (lèvres) et internes (dents et langue) qui contribuent à la préhension et à la mastication des aliments.

 


Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
Informations légales © Copyright Cirad 2001 - camel@cirad.fr