Caractérisation des populations camelines du Sahara septentrional Algérien. Evaluation de la productivité et valorisation des produits nouveau

Mr. Amar OULAD BELKHIR (2018)
Thèse doctorale, Universite Kasdi Merbah - Ouargla (Algérie)
Faculte des Sciences de la Nature et de la Vie
Departement des Sciences Agronomiques; 137p

Résumé

L’objectif fixé de cette étude est la caractérisation des camelins dans le Sahara septentrional algérien, on analysons les voies de valorisation des produits issus de l’élevage camelin . -La caractérisation phénotypique des standards Sahraouis dans le Sahara septentrional algérien, nous a donné des chamelles standards regroupée sous trois classes :
Une classe des animaux a tronc développé et hauts sur pattes ; une seconde de petite taille, mais à cage thoracique très développé par rapport aux autres ; et la troisième prend une position médiane par rapport aux deux premières.
- Les géniteurs males standards aussi ont étés regroupée sous trois classes :
Une classe des animaux a tronc moins développé et moins hauts sur pattes ; une seconde classe haute sur patte et très développée, avec un cou long ; et une dernière classe médiane, de taille moyenne par rapport aux autres classes.
- Les méharis eux aussi ont étés regroupée sous trois classes :
Une classe regroupant des animaux hauts sur pattes, à petite cage thoracique par rapport au deux autres classes ; une deuxième classe de petits animaux et à cage thoracique médiane ;et Une troisième classe de taille moyenne et à cage thoracique bien développé.
- Concernant les animaux destinés à l’abattage le résultat a montré une variabilité interne à chaque groupe qui comprend 2 à 3 sous populations. Une seconde analyse a porté sur les deux populations réunis.
- Concernant les couleurs de la robe , une gamme très variée a été observé avec une dominance très nette du marron soit claire ou foncé.
- L’étude de la filière viande cameline a montré une légère augmentation de sa consommation durant ces dernières années, malgré la dominance des autres espèces (ovin et bovin), due notamment aux habitudes alimentaires de la société algérienne, en particulier non autochtone.
L’analyse des données des ventes des animaux dans les marchés d’Oued-Souf, d’Ouargla et de Ghardaïa a mise en évidence une nette supériorité de la demande pour la population cameline Sahraoui dans les trois marchés, et particulièrement celui de Oued Souf. Par ailleurs, l’analyse des données des abattoirs au cours des dernières années a permis de noter une nette augmentation des abattages de dromadaires à Oued Souf et une régression à Ghardaïa et Ouargla.
Concernant les circuits de commercialisation dans la filière viande cameline, quatre types de circuits ont été mis en évidence.
Toutefois, la contribution de la viande cameline à l’approvisionnement des principales villes du Sahara septentrional algérien (Ghardaïa, Ouargla et Oued Souf) demeure jusqu’à maintenant limité
- La filière lait de chamelle , elle a l’état embryonnaire , elle exige une meilleure sélection des animaux laitiers, malgré la prolifération de petites exploitations péri-urbaines
- La moyenne journalière de la production laitière est de 7.38 l/j pour les chamelles Sahraouis , 4.25 l/j pour les chamelles Targuis, et 8.9 l/j pour les chamelles Telli.
Le pic de production laitière est observé au quatrième mois de lactation qui est de 11.5 l/j , 6.5 l/j , et 12.5 l/ pour les populations Sahraoui , targui , et Telli respectivement.
Le gain moyen quotidien est de 322 g/j pour les chamelons Sahraoui, de 312g/j pour les chamelons Telli , et 240 g/j pour les chamelons targui.

Mots clés : Algérie, Sahara septentrional, mensuration, , dromadaire, phénotype, race Sahraoui, race Targui, race Telli, filière, viande cameline, production de lait, croissance de chamelon.

Télécharger

 

 

 

 

 


Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
Informations légales © Copyright Cirad 2001 - camel@cirad.fr