Caractéristiques anatomo-physiologiques de la glande mammaire chez la chamelle en Tunisie et son aptitude à la mécanisation de la traite
nouveau

M. Moufida ATIGUI (2014)
Thèse pour obtenir le grade de Docteur en sciences agronomiques/sciences de la vie
Spécialité : Sciences de production animale / biologie et agronomie; 179 p.

Résumé

Le présent travail de thèse vise à étudier l’aptitude de la chamelle Maghrebi en Tunisie à la traite mécanique afin d’identifier les pratiques et la conduite de traite pour préserver voire optimiser son potentiel laitier.

Il s’avère que la chamelle (Camelus dromedarius) possède une conformation de mamelle et des trayons assez développée. L’intensification de l’élevage et la mécanisation de la traite se sont traduit par l’augmentation de la production laitière et le volume de la mamelle et des trayons. Des corrélations positives et hautement significatives entre la production laitière et le diamètre et la longueur du trayon, et la profondeur de la mamelle ont été mises en évidence. De même, les débits maximum et moyen du lait ont été positivement corrélés au diamètre et à la longueur du trayon. Une grande hétérogénéité de la forme des trayons a été décrite (conique (41%), cylindrique (39%) et irrégulière (20%)).

Par ailleurs, la chamelle Maghrebi se caractérise par une citerne très réduite (inf. 5% du lait). En fin de lactation, les trayons sont effondrés et vides avant éjection du lait suggérant l’importance de la pré-stimulation pour une bonne éjection du lait.

Trois profils types de cinétique d’émission du lait ont été définis. Le type 1 représente les courbes ayant un pic élevé et court du débit de lait. Le type 2 inclut les courbes au débit modéré avec un plateau plus étendu. Le type 3 représente les courbes à faible débit et un temps de traite relativement long. Le ratio des 3 types est respectivement, de 40:38:22%. Les animaux aux profils type 1 et type 2 sont les plus aptes à la traite mécanique.

Par ailleurs, un vide élevé et une pulsation faible (48 kPa, 60 cpm) s’avèrent efficace pour une bonne traite de la chamelle. Ce couple vide/pulsation permet une vidange rapide et complète de la mamelle. D’ailleurs, à 38 kPa la durée de la traite s’étend jusqu’à 2 fois plus et l’extraction du lait chute jusqu’à 2,5 fois moins.

Il a été démontré clairement qu’une traite efficace de la chamelle doit inclure la préstimulation, la pose rapide des gobelets trayeurs et un environnement calme durant la traite afin d’assurer une éjection rapide du lait, une vidange complète de la mamelle et réduire l’incidence des bimodalités.

Mots-clés : Traite mécanique, morphologie de la glande mammaire, taille citernale, cinétique d’émission de lait, chamelle.

Télécharger

 


Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
Informations légales © Copyright Cirad 2001 - camel@cirad.fr